Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
voyage initiatique en Egypte

voyage initiatique en terre de pharaons

Comment un voyage devient initiatique?

 En Égypte, tout est évocation. Les fonctions cosmiques ne sont jamais représentées directement. Elles sont incarnées en toute vie et l’être humain doit les appréhender pour les vivre. L’Égypte est un livre de pierre où sont gravées des histoires mystiques. Les temples, les tombeaux, les dieux et les déesses, le Pharaon lui-même, tous sont des représentations des lois universelles en action. L’apprentissage de la connaissance ne repose donc pas sur une loi divine révélée comme dans les religions du Livre, mais sur l’expérience des Anciens qui ont

vécu conformément à la Maât (La vérité - Justice) et ont montré la voie des vertus indispensables à son respect. Grâce aux scènes et aux hiéroglyphes issus de tous les éléments qui composent la nature – animaux, végétaux et minéraux – l’initié s’ouvre progressivement aux lois de l’univers. Ces scènes et ces symboles permettant à chacun de vivre sa propre initiation qui respectera son éveil et sa sensibilité.

Mes voyages offrent un pèlerinage au centre de soi et au cœur de la spiritualité égyptienne.

Ils sont donc étudiés et organisés de sorte que chacun de nous vit pleinement  son initiation et passe par une expérience de métamorphose et de renaissance compléte. J'aide mes chercheurs de la lumière à établir des connexions avec leurs  vies antérieures en Égypte ou ailleurs; ainsi  des ouvertures multidimensionnelles et stellaires, maitrisés, grâces à l’énergie des temples et des pyramides.  Le plus important des mes objectifs c'est la reconnexion avec son être spirituel et la réconciliation corps-esprit qui permet à l'initié de faire tombé la voile de la matière.

Pour cela je passe par les étapes suivantes :

1- La grande  pyramide – La Renaissance:

Au fur et à mesure qu’on s’en approchait, elle s’imposait dans toute sa magnificence.. Cette construction est d’une telle démesure et d’une telle pureté de lignes, elle est si différente des temples que tout en vous est saisi. Encore de nos jours, même après de très nombreuses visites, vous êtes humbles à ses pieds, avec un étrange sentiment de reconnaissance pour ceux qui ont déposé là cette œuvre grandiose. Votre pensée est littéralement « soufflée » et vous ne revenez à la raison que lorsqu’on vous parle techniques de constructions, nombres d’années et d’ouvriers, etc.

La pyramide nous apparaît comme l’aboutissement d’une géométrie cosmique dont l’initié ressent la divine proportion à travers ses propres corps subtils. Il entre en résonance avec sa majesté, comme sait le faire tout initié. Sa forme, issue des Eaux primordiales qui évoque l’ordre du monde. Dans bien des traditions, l’apparition du monde créé, mais non, encore manifesté, est figurée par un monticule de terre dont la pyramide est la représentation la plus parfaite. De plus, quand vous l’apercevez, votre regard file immédiatement vers le sommet où il y avait le pyramidion qui parachève l’œuvre. Recouvert d’or, la lumière divine semble s’y refléter. On dirait qu’il perce le ciel afin que les « Eaux de la connaissance » s’écoulent en cascade dans votre cœur. Recueillies et transmises par les initiés, elles maintiennent l’ordre du monde en l’homme et sur Terre. Ainsi la pyramide est-elle le symbole du Ciel sur la Terre !

Tout en elle traduit le monde des Idées supérieures. En effet, tout nous ramène au cosmos et donc à nos origines. Quand nous la regardons, le ciel nous appelle et nous pouvons le contempler. Elle est si imposante et sa pureté si énigmatique qu’elle nous interroge ; elle semble venue du ciel pour se poser sur terre, rappelant la possible origine extraterrestre de notre humanité. Mais si nous revenons au symbole de perfection qu’elle inspire, il y a bien été choisi comme lieu de l’initiation pour rappeler que nous sommes partout à la fois par notre corps de lumière. Notre âme emplit le cosmos, le nombre d’or nous y relie comme les valeurs mystiques nous accordent à toutes les dimensions d entre âme. Un tel symbole nous fait ressentir notre complétude, il satisfait toutes les attentes, comble tous les ressentis tant son élévation nous place au cœur même du cosmos, donc au cœur de la vie.

Je qualifie la pyramide de matrice de toutes les formes futures qui montrent ce que nous sommes intérieurement : le mouvement d’un devenir ! Je vous rappelle que, dans la forme, nous sommes des êtres en devenir afin de rendre grâce à ce qui est immuable en nous. Le vrai prodige de cette pyramide n’est pas de nous faire spéculer sur sa construction mais de nous interroger sur notre devenir mystique, celui de la transmutation de l’âme, «LA RENAISSANCE».

La pyramide est si impressionnante que tout s’élève en soi : les valeurs s’imposent et des pensées différentes relient directement à l’essence de toute chose. Elle est le lieu de la transmutation de l’âme. Elle est si impressionnante que tout s’élève en soi : les valeurs s’imposent et des pensées différentes relient directement à l’essence de toute chose. Elle est le lieu de la transmutation de l’âme.

2- Les temples – La Connaissance :

Avant tout, je vous initie à l’accès au temple afin de se familiariser avec cette tradition. et l’ornementation du temps dont le rôle est uniquement initiatique : Sachez que tout y est symbolique et se rapporte à La Science magique et à l’Immortalité. Ici, tout est évocation pour éveiller la conscience du Divin en l’homme. La connaissance sacrée est exprimée à travers des scènes et non pas des mots… En Égypte, tout ce qui se rapporte à la connaissance et au monde invisible est construit en pierre afin d’en montrer la pérennité. En revanche, tout ce qui est éphémère est abrité dans des constructions faites de terre crue et de paille. Le temple  est un lieu qui reflète en tout point l’harmonie. L’ensemble de ce qui est dessiné, gravé et peint évoque les lois cosmiques. Tout y est donc chargé d’énergie et d’ondes de formes. Dans ce lieu tout est symbolique et se rapporte à la Science magique et à l’Immortalité, cela doit nous rappeler que dans la pensée pharaonique, l’Égypte était la représentation de l’Au-delà et le gigantisme de ses constructions entretenait cette idée

L’architecture sacrée de tous les sanctuaires indique une destination mystique matérialisée par un axe qu’il convient de suivre en se conformant à la Maät. La direction indiquée est le Naos, le Saint des saints, partie centrale où se trouve la statue de dieu. De nos jours, les touristes y accèdent directement, mais l’initiation imposait que l’on chemine selon un itinéraire symbolique permettant de devenir soi-même une Maât ( la justice) qui est l’offrande lors de l’ultime étape de la rencontre avec la divinité. Le temple est une invitation permanente à rejoindre l’invisible, en allant « au-delà » de l’humain vers l’âme qui, elle, ne quitte jamais le monde invisible, comme la statue du dieu résidait en permanence dans le sanctuaire. Quant à la Science magique évoquée par l’égyptologie sacrée, il s’agit principalement de l’art de laisser l’âme agir en tout occasion et de réaliser ce que le profane nomme des prodiges.

Lorsque j’ai dit : « ici, tout est évocation pour éveiller la conscience du Divin en l’homme », je parle de la conscience que nous sommes des êtres divins. Dans les lieux sacrés, tout incite l’âme à la beauté et ce que l’homme vit doit lui transmettre cette beauté mais aussi la grâce et l’émerveillement afin de la maintenir dans son efficacité créatrice. L’initiation est une forme d’éducation supérieure qui pousse le récipiendaire à aller toujours plus loin dans la connaissance de lui-même et des mystères de la création. La connaissance des fonctions spirituelles en l’homme est accessible sous forme de représentations scéniques mais reste cachée au regard profane. En parcourant le temple, la sensibilité de l’initié agit tel un scanner et transforme dessins et hiéroglyphes en un parcours intérieur, sorte de cartographie vibratoire de la montée vers Dieu. A l’intérieur du temple, reflet de l’intérieur de soi, tout est magique et invite à sentir vibrer la divine présence. Entrer dans un temple, c’est donc entrer dans une « image » qui parle du Soi : les hiéroglyphes, les scènes et leur orientation, les couleurs et les sculptures, tout nous montre qui nous sommes.

 Je vous propose de reprendre le parcours des anciens initiés égyptiens, les « Mââkherou » ou « Les Justifiés Vivants ».

Ceux-ci ont accédé à un nouveau palier de compréhension sur le sens et la destinée de l’être humain et de l’univers. Cette alchimie spirituelle était pratiquée par les prêtres égyptiens à

L’aide de rituels particuliers, des initiations permettant de se hisser vers une vision unique qui atteint les mystères de l’au-delà de l’homme.

Des huit étapes de l’initiation osirienne et la manière d’entrer dans un temple, j’enseigne la mutation de conscience qu’éprouvèrent les initiés d’Egypte. Je vous propose, de temple en temple, d’entrer graduellement dans les manifestations les plus ineffables du Sacré. De philae  à Abydos -ville sainte entre toutes et gardienne de la tête d’Osiris sauveur - en passant par Denderah, Louxor, Karnak, Edfou, Kom Ombo nous marcherons dans les allées d’une connaissance qui permit à des êtres humains d’atteindre le Divin.

Des temples d’Abou Simbel, «demeure d’éternité» de Ramsès II et son épouse

Néfertari , nous nous élèverons vers le « Premier Temps » d’Osiris appelé par les Égyptiens Zep Tepi. C’était l’époque où les dieux venus des étoiles fraternisaient avec les humains, l’équivalent du mythe grec de l’Âge d’Or.

3- Soleil et dieux  d’Égypte – La Reliance :

Lors du voyage on se connecte à RA,  à son levé pour éveiller notre conscience à la fonction du Soleil et de la puissance bénéfique des dieux et des déesses qui sont des représentations des Principes divins. De tous temps, le Soleil a représenté la richesse cosmique, la lumière de la connaissance et un point de reliance avec le Divin. Ce symbole permet de mieux appréhender notre quête d’élévation vers la lumière de la création. Source de toute vie dans le monde manifesté, le soleil représente l’ouverture sur les mystères de l’origine.

 Quant aux dieux et aux déesses, ils illustrent les principes divins, de  nous guider spirituellement vers leur existence afin de maintenir l’ordre sur Terre jusque dans l’organisation sociale. Dieux et déesses peuplent  éternellement donc les temples, la connexion aux divinités nous permet de franchir cette voile imposée aux hommes depuis son incarnation.

 Également, Chaque dieu  Égyptien est un canal de connexion avec des êtres célestes déjà venu ou va venir sur terre  comme Eli, Enoch, Zoroastre, Melchisédech, Jésus, Boudah et autre.  

4- Les églises de la sainte famille  au vieux Caire – La Réconciliation:

Il existe en effet une autre Égypte, beaucoup plus discrète que la ¨Pharaonique¨.  On n’en parle presque pas, on ne la publicise pas. Pas seulement parce qu’elle est certes moins spectaculaire que la première mais surtout parce qu’elle peut devenir dérangeante si on s’attarde trop à elle.
C’est l’Égypte de Jésus et, par voix de conséquence, celle aussi des premiers Chrétiens. Une relation qui commence bien avant l’arrivée de la sainte famille, depuis Abraham passant par Moise, Joseph et les esséniens.

En fait, il faut d’abord savoir que la Sainte Famille, quand elle venue en Égypte, n’était pas simplement constituée de Marie, de Joseph et de Jésus, encore nourrisson. Il y avait également en son sein des fils de Joseph nés d’un premier mariage ainsi que plusieurs personnalités appartenant à la Fraternité essénienne. Le but de leur voyage en Égypte était Identifier de façon certaine l’âme habitant le corps de celui qui allait devenir Jésus-Christ, puis authentifier celle-ci de façon très officielle. Cette caravane des chercheurs de la vérité a séjourné pendant plus que sept ans en Égypte. Des grottes du vieux Caire ont préservé cette énergie christique de l’enfant dieu et c’est de l’Égypte que tout a commencé : « D’Égypte, j’ai appelé mon fils », Osée11/1.

C’est sur cette terre d’Egypte que Jésus, tout enfant qu'Il était alors, a commencé à exercer  déjà Sa puissance, tout au moins dans la mesure où Son organisme physique pouvait supporter la fulgurante présence de Sa divinité.  Car le Verbe, en S'incarnant, accepta les chaînes de la matière dans tous les départements de Son être.  Ses activités sociales, Ses facultés biologiques ne purent s'exercer qu'après une certaine période d'accommodation; le corps qu'Il S'était construit était formé des parties les plus pures de la substance physique.  Cette sélection fut nécessaire, parce que les pouvoirs de l'Esprit sont pour la matière un feu dévorant, et une substance organique ordinaire ne pourrait les supporter.  Voilà pourquoi le corps du Christ fut parfait à tous points de vue, et aussi pourquoi il fallut tout de même quelques années pour en accoutumer toutes les cellules à devenir les instruments complets des forces théurgiques qui les traversaient sans cesse.

 Une opération à laquelle  Luc fait allusion en disant par deux fois : « Jésus croissait en sagesse, en stature et en grâce devant Dieu et devant les hommes ». Donc il fallait cette terre égyptienne pour réconcilier corps et esprit ;   Les premiers monastères et églises égyptiens furent de fait érigés dans les endroits visités par la sainte famille, lors de son voyage prédestiné en Égypte. Où le corps de matière fut harmonisé avec l’esprit du Verbe. Cette terre  émet l’énergie qui nous permet de retrouver  le nouvel homme, celui  qui reconnait  son coté divin « l’esprit » et  réconcilié avec son corps de matière. 

C’est ainsi que se déroule un voyage initiatique en Égypte.

Conclusion:

Les voyages initiatiques en Égypte vous permettront de renouer avec vos mémoires passées et de retrouver votre essence originelle. Les hauts lieux énergétiques et vibratoires vous apporteront à chaque instant la transformation. Les vibrations émanant de ces endroits hautement spirituels et historiques vous aideront à libérer les souffrances vécues par le passé, souffrances qui sont toujours gravées dans vos mémoires cellulaires. Ces vibrations vous permettront de ressentir de nouvelles énergies qui vous apporteront des bienfaits insoupçonnés, tant dans vos corps physique, mental, spirituel qu’émotionnel. Vous retrouverez ainsi votre conscience Divine, votre essence originelle.

Les expériences vécues lors de ces voyages seront différentes pour chaque participant. Soyez assurés qu’elles sont transformatrices et grandissantes pour tous.Dans le conscient ou l’inconscient, la transformation s’accomplit durant votre séjour en terre sacrée d’Égypte  et se poursuit à votre retour et même après. En conclusion, un voyage de transformation inoubliable pour chacun.

Ma mission est de vous guider vers la reconnaissance de votre "JE SUIS" pour accepter votre transformation et vivre votre élévation.

Attendez mon voyage initiatique de l’équinoxe bientôt

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article